Anatomie

Comment dessiner les cheveux ?



Aujourd’hui je vous propose de vous attaquer aux cheveux.

Complexe et souvent redouté, les cheveux prennent du temps à dessiner, mais avec une bonne méthode, pas de quoi avoir peur !

Les cheveux, comme les sourcils, la barbe et les moustaches sont des parties importantes du visage qu’il ne faut pas négliger. Ce n’est pas facile à faire, mais ce n’est pas impossible pour autant. C’est pourquoi nous allons voir ensemble une méthode que j’utilise depuis mes études d’art, celle du sculpteur.

Que ce soit pour les hommes ou femmes, la méthode est la même, on va voir ensemble comment partir de sa globalité pour ensuite affiner jusqu’au détail.


C’est partie !

  1. On commence ici par le plus simple, c’est-à-dire l’ensemble, le contour des cheveux, de façon à schématiser, mais attention, n’ajouter aucun détail ni valeur de gris. Ici, le but est de simplifier la forme de l’ensemble de la chevelure.

 

2. On va maintenant essayer de distinguer les nuances les plus évidentes entre les zones claires et foncées. Il vous suffit de les séparer par des traits/courbes.

3. Puis, progressivement, vous allez ajouter les boucles et mèches importantes de la chevelure. Partez toujours des zones globales, comme un sculpteur qui taille petit à petit, pour arriver jusqu’aux zones de détails.

4. Continuez à vous attaquer aux détails, pour vous aidez, plissez les yeux pour mieux distinguer les valeurs claires et foncées.

Pour terminer, il vous reste plus qu’à gommer les contours de la structure qui vous a servi à poser la base de la chevelure.


Quelques notes qui me semble importantes d’évoquer avec vous :

Pensez-y :

  • Sachez à l’avance où vous souhaitez allez. Plutôt réaliste ou styliser ?
  • Aidez-vous de références.
  • Pensez les cheveux comme un volume.

Conclusion :

  1. Partez toujours de l’ensemble, comme un sculpteur avec son bloc de terre ou de pierre qui va tailler la forme globale.
  2. Taillez petit à petit dans la chevelure pour différencier les zones claires et foncées. (plissez les yeux)
  3. Puis, progressivement, ajoutez les boucles, mèches, détails, qui sont importants à la compréhension de la chevelure.

Je vous ai préparé un petit exercice si vous le souhaitez, deux visages pour vous exercer aux coupes de cheveux les plus folles !


 

Afin que je puisse améliorer la qualité des articles, n’hésitez pas à me dire dans vos commentaires s’ils vous ont aidés ou si au contraire, ils devraient être enrichis ou perfectionnés, et comment. Merci !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 96
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils